Contactez-nouscontact Appel direct

La crise et l’immobilier !

Malgré la crise, l'immobilier semble bien se porter au nord et au sud du pays. Au niveau national, on constate une augmentation de l'activité de l'ordre de 11.2%. Alors que la Flandre (+14.7%) et la Wallonie (+8.9%) connaissent des augmentations très importantes d'activité, Bruxelles voit son activité chuter de -6,2%.

En ce début d'année 2021, le marché immobilier est toujours autant influencé par le coronavirus. Pour exclure de la comparaison la période de confinement strict connu l'an dernier, la Férération Royale du Notariat belge a comparé la période entre le 1er janvier 2021 et le 16 mars 2021 à la période entre le 1er janvier 2020 et le 18 mars 2020 (date de l'entré en vigueur du premier confinement). Ces deux périodes ont le même nombre de jours ouvrables.

Du côté wallon, on observe que les acheteurs recherchent toujours des biens au vert. l'activité a été très soutenue en ce début d'année, particulièrement dans les zones qui permettent d'avoir de grands espaces, comme en province de Luxembourg, par exemple.

Avec les différents confinements, les gens ont eu davantage de temps pour réflechir à leur lieu de vie et sont à la recherche d'espace, commente Renaud Grégoire, notaire.

"Si on compare avec la même période en 2019, on voit une augmentation de l'activité en 2021. Même s'il y a un intérêt important pour les espace verts, cela ne signifie pas que le marché bruxellois est délaissé", poursuit le porte-parole de notaire.be.

Hausse des prix

De leurs côtés, les prix continuent d'augmenter, bien que ces augmentations soient moins importantes que celles constatées l'an dernier. Le prix moyen d'une maison s'est élevé en Belgique à 281.705€. 

Sur le terrain, on observe clairement que les maisons partent à des prix très soutenus. L'offre est assez faible pour le moment. Dès qu'une maison recherchée (bonne situation géographique, bon état, grand jardin...) est mise sur le marché, les clients intéressés sont très nombreux et font rapidement des offres, très régulièrement au dessus du prix affiché conclut Renaud Grégoire. (Source Notaire.be)

Contactez-nous

Introduire une réclamation :

Chez DLV Assurances SRL nous sommes toujours soucieux de la qualité des services que nous délivrons ainsi que de la satisfaction de nos clients.
Si vous avez une réclamation en relation avec la souscription, l’existence ou l’exécution de votre contrat, nous vous invitons à nous écrire :
Rue de Montigny, 78  -  6000 Charleroi  -  T. +32 71 31 30 12  -  F. +32 71 31 30 99  -  info@dlvassurances.be

Cependant si vous estimez que la réponse accordée à votre réclamation n’est pas satisfaisante après épuisement de toutes les voies de recours en interne, vous pouvez, à la condition qu’aucune action contentieuse n’ait été engagée à ce stade, saisir directement le Service Ombudsfin qui a pour mission de favoriser la conciliation des parties afin de parvenir à un accord entre elles en recommandant des solutions aux litiges dont il est saisi.
Ombudsfin  -  Rue Belliard 15-17 bte 8  -  1040 Bruxelles  -  T. +32 25 45 77 70  -  F. +32 25 45 77 79  -  ombudsman@ombudsfin.be

Mentions légales :

SRL DLV Assurances : courtier de crédits Charleroi. Courtier d’assurances Charleroi. Crédit hypothécaire Charleroi. Rachat de crédit hypothécaire.
SRL DLV Assurances  courtier d’assurance et de crédit. Siège rue Montigny, 78 - 6000 Charleroi – Tél. 071313012 Fax. 071313099 info@dlvassurances.be
RPM 0823334119  / FSMA 106948A
Autorité de contrôle : SPF Economie : https://economie.fgov.be/fr
Certification par la : Febelfin Academy : www.febelfin-academy.be

Brocom Feprabel Febelfin

Site internet par Pixiwooh!