Que faire en cas de sinistre ?

Dans un premier temps vous devez prendre toutes les mesures raisonnables permettant de limiter les conséquences du sinistre.

Ensuite faite des photos et envoyez-nous celle-ci par mail en compagnie d’un devis chiffré par un professionnel, qui pourra déjà faire les réparations urgentes avant que la compagnie d’assurance n’intervienne.

Dès que le devis est envoyé à la compagnie d’assurance deux cas de figure se présentent, soit elle indemnise directement sur votre compte bancaire, soit elle mandate un expert qui conviendra des réparations que l’assureur prendra à sa charge.

Dans le cas d’un cambriolage ? Prévenez la police ! Elle viendra constater l’effraction et vous remettra un procès-verbal à joindre à votre assureur.

L’indemnisation

Sauf cas particuliers, votre assureur dispose de 30 jours pour verser votre indemnisation. Si vous décidez d’effectuer une contre-expertise, celle-ci doit être clôturée dans les 90 jours à partir du moment où vous avez communiqué à votre assureur votre volonté de faire appel à un autre expert de votre choix. Ensuite, l’indemnité sera, en principe, versée sur votre compte dans les 30 jours qui suivent la clôture de l’ensemble de l’expertise (en ce compris les contre-expertises) ou, à défaut, dans les 30 jours qui suivent  la date à laquelle le montant des dommages a été fixé. N’oubliez pas que la franchise sera déduite de l’indemnité !

En résumé

Déclarez le plus vite possible votre sinistre à votre assureur.

Transmettez-lui les éléments suivants :

  • des photos des dégâts occasionnés (en cas d’inondation ou d’incendie) ;
  • des photos des objets volés (assurez-vous d’avoir des photos des objets importants), des photos des portes ou des fenêtres endommagées et le PV de la police (en cas de cambriolage) ;
  • une liste complète des objets qui ont été endommagés ou volés et leur facture d’achat (si possible).
  • Faites appel à un corps de métier pour effectuer les réparations provisoires nécessaires afin de limiter les dégâts occasionnés à votre habitation.
  • Contactez la police en cas de vol.
  • Réunissez des justificatifs (tickets de caisse, photos…) pour permettre à votre assureur de calculer votre indemnité.
  • Envisagez une contre-expertise si vous êtes en total désaccord avec les conclusions de votre assureur.

Contactez-nous